ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Hors Electronique (mais technique)
  » fin d'une époque ?
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion
fin d'une époque ?

 

AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 12/02/2018, 10h31 #1  
http://www.journaldemontreal.com/20...oie-dextinction

les supports mécaniques sont en fin de vie :

bandes magnétiques ( k7 , bandes , vhs etc)

maintenant les CDs

le vinyle garde un marché de niche nostalgique , mais la mode passera.
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 12/02/2018, 10h54 #2  
De plus l'article doit dater de 2015/2016
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là !
MINUX75
MINUX75 ★★★★★★ 12/02/2018, 18h57 #3  
Je me souviens, en 2009, il y a presque dix ans, ils vendaient des CD Michael Jackson avec un rabais de 50% à l'occasion de sa mort. Et je me disait que les supports mécaniques étaient "has been", que moins 50 % c'était encore trop cher. D'autant plus que les support audio numériques CD (red book) font des erreurs de lectures qui ne sont pas rattrapés par le DIR qui essaye tant bien que mal de rafistoler une sinusoïde rendant le son sale et sur aigüe. Ce phénomène peut être interprété par plus de "clarté" par des oreilles non averties. D'où le fameux son "numérique". Un très bon lecteur paraît avoir plus de graves, c'est tout simplement qu'il fabrique moins d'erreurs de lectures que son concurrent.
tontonchristobal
tontonchristobal ★★★★★☆☆ 12/02/2018, 19h23 #4  
La musique en ligne c'est bien beau mais ça reste du MP3 de m...d, j'attend avec impatience la 5G pour pouvoir lire les fichiers 24bit qualité studio de qobuz. Nous allons peux-être retrouver la dynamique d'origine sans sacrifier le rapport S/B ?
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 12/02/2018, 19h57 #5  
Posté par tontonchristobal

Nous allons peux-être retrouver la dynamique d'origine sans sacrifier le rapport S/B ?



A mon avis, tu peux t'assoir dessus.

Le CD à une dynamique bien plus importante que le vinyle et pourtant les CD semblent assez mauvais de ce côté.

La véritable raison ne vient pas des capacités du CD audio mais de la piètre qualité des enregistrements et des mixages qui sont fait derrière.


Le pire, c'est la musique de boite de nuit. Il m'arrive de faire des soirées de temps en temps et de jeter un oeil sur la table de mixage du DJ et il y a des musiques où le vu-mètre est stable au point que tu te demande si le vu-mètre n'est pas défectueux.

Je peux te dire que la règle qui dit que le niveau moyen doit-être à -20dBFS afin de pouvoir encaisser des pointes sonores est loin d'être respectée sur les productions de ces 15 à 20 dernières années.


Le plus impressionnant, c'est lorsque l'on passe d'un style à l'autre, tu es obligé de rajouter un max de gain sur les pistes anciennes pour rattraper les écart de niveau moyen causé par les compresseurs audio utilisé sur ces pistes.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 12/02/2018, 21h11 #6  
je plussoie ,

les mixages de maintenant sont demandés par des producteurs sourds , à des
chef-opérateurs avec des moufles ;)

à un tel point que des vinyles ont une meilleure dynamique !
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
Theverglades
Theverglades ★★☆☆☆☆☆ 13/02/2018, 10h25 #7  
Bonjour,
Ce sujet m'intrigue, je n'arrive pas à comprendre pourquoi les enregistrements et les mixages serait de moins bonnes qualités qu'avant..

Par exemple, du reggae roots à Kingston dans les 70's, les morceaux étaient enregistrés avec le matos qu'ils avaient c'est à dire moins que le minimum, avec un pote du groupe qui appuyait sur record puis faisait quelques réglages (pendant l'enregistrement sinon c'est pas marrant) puis je suppose que ça partait directement à l'impression. Le tout dans une ambiance "festive" (on entend même sur certains enregistrements des mecs discuter comme si de rien n'était). A l'écoute le vinyle à une qualité audio horrible et pourtant je peux écouter ça des heures tellement les morceaux me paraissent "vivants' et "authentiques".

Aujourd'hui, c'est enregistré dans une ambiance super sérieuse, avec du matos de fou, par des gens formés exprès pour ça, pour finir sur tout un tas de supports différents. Le son est fin et précis et pourtant beaucoup d'albums me paraissaient plats et fades, bref aseptisés.

Je me suis toujours demandé pourquoi.. Est-ce le numérique?
Le stress des musiciens? Les traitements du signal? Mes oreilles?
Je ne me vois pas remettre en cause la qualité des musiciens et des techniciens..
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/02/2018, 10h44 #8  
pas les technos ( quoi que...) mais les gens du marketing !

il faut que ce çon de mer-de claque dans les auto-radio ou les chaines daubesques chinoises .

on compresse donc le son à donf !

ça n'est pas nouveau
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
Theverglades
Theverglades ★★☆☆☆☆☆ 13/02/2018, 11h30 #9  
Alors si j'ai bien compris, (je te prie d'avance de m'excuser la compression est un truc "mystique" pour moi) :
Ils utilisent la compression pour booster le signal de sortie, afin d'avoir en entrée du préampli/ampli un signal assez élevé pour éviter de monter le volume de la chinoiserie en question pour ne pas saturer le bouzin?

Même si je comprend techniquement comment marche un compresseur, j'ai du mal à saisir son utilité dans la plupart des cas.
- Si le volume d'un instrument varie de manière incontrôlé, n'est-ce pas pas au musicien de bosser son instru afin d'avoir une attaque régulière?
- Si l'attaque d'une percussion n'est pas assez perçue, ne peut-on pas repositionner/changer de micro pour améliorer la prise de son?
- Si un chanteur module sa voix en alternant des passages calmes et soutenus, ne peux t-il pas atténuer lui même la variation de volume en gérant la distance avec le micro?
Quand je slappe sur ma basse, j'utilise un EQ pour bien séparer les graves et aigus pour gagner en clarté et je peux "tricher" en boostant légèrement les graves ou en diminuant les aigus pour équilibrer les différents volumes, même si le plus souvent je le fais directement sur mon ampli. L'idéal étant, à mon avis, d'avoir le bon geste sur l'instrument afin d'avoir moins de différence de niveau..
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/02/2018, 14h05 #10  
c'est plus simple dans le principe ,

la dynamique d'un orchestre symphonique entre un violon soliste et un forte de l'orchestre
c'est de l'ordre de 90 dB .

aucun systéme d'enregistrement ne peut la respecter , dynamique du vinyle : 45 dB

on "écrase" donc la dynamique à la console pour rentrer dedans.

dynamique du CD : 80 dB

mais cette marge n'est respectée que par les trés bon éditeur classiques : DEUTCHE GRAMMOPHON er TELARC par exemple.

en jazz , variété , etc , on compresse encore plus pour que ça claque dans les enceintes :
relis l'intervention de KABAK.

d'où des rendus subjectif plus mauvais que les 33 tours , ce qui est un comble §

WIKIPEDIA :

En l'absence de règlement ou de consensus amenant les intervenants à respecter une sonie proportionnée entre eux, quand ceux-ci recherchent l'attention d'une audience, le niveau sonore augmente inévitablement : une sonie plus élevée attire plus l'attention. Quand le niveau maximal est limité, cette sonie s'obtient en restant en permanence au plus près de ce niveau maximal et en augmentant la contribution des fréquences auxquelles l'oreille est la plus sensible, vers 2 à 4 kHz, c'est-à-dire en réduisant la dynamique de la sonie.
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !

Dernière modification par AUDIOVALVE 13/02/2018 à 14h12.
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 13/02/2018, 20h24 #11  
Posté par Theverglades

Alors si j'ai bien compris, (je te prie d'avance de m'excuser la compression est un truc "mystique" pour moi) :
Ils utilisent la compression pour booster le signal de sortie, afin d'avoir en entrée du préampli/ampli un signal assez élevé pour éviter de monter le volume de la chinoiserie en question pour ne pas saturer le bouzin?



Le but du compresseur est de réduire la différence de volume entre les sons faible et les sons fort.

Imagine que dans une scène d'action au cinéma, l'on a une personne qui chuchote et que tu entend des coups de feu être tiré.
Les enceintes vont avoir du mal à te restituer le coup de feu qui est bien au-dessus de ses capacités et le spectateur n'entendra rien du chuchotement.

En passant un compresseur sur ce signal, tu va pouvoir entendre la personne chuchoter et en même temps entendre le coup de feu sans te rendre sourd (en réalité, c'est un montage sonore, mais cela donnerais un résultat similaire).


Cela peut-être un avantage sur des média qui ont une dynamique sonore trop faible (cassette audio en Dolby NR avec compresseur/décompresseur, vinyle), cela permet de passer d'un conférencier à un autre sans avoir à régler constamment le volume ou sur certains appareils mobile, d'avoir quelque chose d'audible malgré le bruit (écouter de la musique avec des écouteurs, dans un véhicule automobile, sur un chantier ...)


Le problème est que dans le mode de la "Hi-Fi", il y a deux écoles de pensée.

Il y a une école qui dit que la chaine de reproduction doit être totalement neutre (ce que j'appellerais la "vrai" Hi-Fi).
Il y a une école qui dit que la chaine de reproduction doit donner une coloration (ce sont plutôt les audiophiles).


Pour faire de la "vrai" Hi-Fi, il faut du bon matériel, avec un bon rendement, capable d'encaisser des grosses pointes de volume avec un lieu qui à une tonalité neutre (par exemple, les salles de cinéma)
Avec ces conditions, un bon mixeur est capable de te donner l'illusion que le son arrive de derrière alors que les enceintes sont devant.


Sauf que la majorité des gens ne sont pas dans ces conditions. Ils ont des postes d'entrée de gamme ou de petite dimension et avec un signal "Hi-Fi", on n'entendra rien car ceux qui ont conçu ces appareils ne les ont pas doté de compresseur et de filtre afin de compenser leurs défauts.


Des petits malin ont donc pensé que si les appareils n'étaient pas capable de gérer ceci, ils allaient le faire à leur place.

Ils ont donc fait des morceaux ultra compressé avec des basses exagéré afin de compenser les faibles niveau sonore de ces appareils, le fort bruit de fond de l'environnement et le manque de basse lié à leurs petites taille.

Et devant le succès de ces morceaux "qui cognent" même sur des petites radio, les autres ont suivi cette mode et cela même si le support et la chaine de reproduction était capable de bien mieux.


Et ça ne va pas être facile de se débarrasser de ces mauvaises habitude...
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
gregelec
gregelec ★★★★★★ 14/02/2018, 06h49 #12  
Posté par kabak_85


Et ça ne va pas être facile de se débarrasser de ces mauvaises habitude...



Malheureusement c'est ce qui plait à la majorité des (con)sommateurs...

Sur certaines radios ils mettent pendant les infos parlées un fond sonore pour attirer l'attention de l'auditeur ex le plus flagrant :107.7 Sanef

Dans la "musique" actuelle il n'y a plus de silence qui pourtant est une des composantes du solfège.Suite au décès récent d'artistes des années 60 on entends des reprises de leurs morceaux par des jeunnots si on les comparent avec les vinyles d'époque il n'y a plus de stéréo ni de variation de volume .
J'ai la chance d'avoir un stocks de galettes de cette époque du début de la stéréo on ferme les yeux et ont est capable de situer chaque instrument sur scène ex: https://www.youtube.com/watch?v=qF21_dH1B-A ou bien https://yellow-sub.net/beatles/disc...roles-tablature
__________________
Ma responsabilité ne peut être engagée en cas de dégâts...

Dernière modification par gregelec 14/02/2018 à 06h59.
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 14/02/2018, 07h06 #13  
Posté par gregelec

Malheureusement c'est ce qui plait à la majorité des (con)sommateurs...



Ca plait surtout parce que c'est la seule chose qui passe bien sur les autoradio, baladeurs et sonorisation d'entrée de gamme que l'on retrouve partout.

A moins d’intégrer un compresseur débrayable à ces engins afin de pouvoir revenir à un mixage à peut près correcte ...
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
Theverglades
Theverglades ★★☆☆☆☆☆ 14/02/2018, 09h14 #14  
Bonjour,
Merci pour toutes ces explications, grâce à vous je comprend mieux cette notion de dynamique sonore, de compression, de capacité dynamique (enfin!).
Du coup, les solutions sont assez limitées..
Mais bientôt le matos embarqué de même que les chaînes (pas)HI-FI n'auront plus de lecteur CD, cela pourra peut être changer la donne: le CD séduira seulement les amateurs d'écoute musicale et dans ce cas il serait possible d'avoir une plus grand dynamique sur le CD. (j'ai le droit de rêver..). Et d'utiliser la musique dématérialisée et compressée pour l'embarqué.
Surtout qu'au mixage ça doit prendre plus de temps (donc coûter plus cher) de tout compresser.
C'est comme tout: on paye plus cher qu'avant pour un truc de moins bonne qualité.. Cela s'appelle le progrès..
Thyratron
Thyratron ★★★★★☆☆ 14/02/2018, 10h12 #15  
Posté par kabak_85


Ils ont donc fait des morceaux ultra compressé avec des basses exagéré afin de compenser les faibles niveau sonore de ces appareils, le fort bruit de fond de l'environnement et le manque de basse lié à leurs petites taille.

Et ça ne va pas être facile de se débarrasser de ces mauvaises habitude...


Rappel, les spots publicitaires ont copieusement utilisé cette facilité pendant des années, jusqu'à l'excès. C'est donc devenu théoriquement réglementé.
Dominique Blanc-Francard expliquait, il y a fort longtemps, que le son restitué n'était pas celui enregistré.
Une petite cuisine avait lieu, par exemple, sur les harmoniques d'une contrebasse, pour donner un son plus facile à restituer par des hps faibles que la fondamentale de l'instrument.
Ceux qui ont encore de vieux 78t et les moyens de les écouter peuvent faire la différence.
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 14/02/2018, 10h46 #16  
pour les curieux , il faut écouter des originaux de chez " TAMLA MOTOWN "

le pére GORDY enregistrait direct dans son garage et gravait tel quel...
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
gregelec
gregelec ★★★★★★ 14/02/2018, 13h38 #17  
J'ai entendu que Claude François écoutait le résultat de ses mixages avant gravure sur un petit poste à transistors pour savoir si sa voix était toujours audible ...
__________________
Ma responsabilité ne peut être engagée en cas de dégâts...
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 14/02/2018, 21h46 #18  
ça se faisait ( se fait ?) couramment dans les boites de pub !
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
Thyratron
Thyratron ★★★★★☆☆ 15/02/2018, 15h35 #19  
Posté par AUDIOVALVE

http://www.journaldemontreal.com/20...oie-dextinction

les supports mécaniques sont en fin de vie :

bandes magnétiques ( k7 , bandes , vhs etc)

maintenant les CDs

le vinyle garde un marché de niche nostalgique , mais la mode passera.


Dans la série techniques disparues, il y a le programme de navigation d'Appolo.
A l'époque, les mémoires programmes n'existaient pas encore.
Les programmes étaient décomposés en lignes de bits puis câblés à la main dans des tores. Le positionnement de l'adresse faisait ressortir la donnée.
Une armée de petites mains faisaient correspondre ligne de codes avec le câblage associé. Les erreurs étaient légions d'où une mise au point qui a enfoncé les délais les plus pessimistes pour réaliser un calculateur de 72Ko.
https://www.youtube.com/watch?time_...5&v=-BlivdwXRZU
Theverglades
Theverglades ★★☆☆☆☆☆ 15/02/2018, 22h06 #20  
Bonsoir,
Bon je reviens sur ce sujet de compression qui me hante...
La compression restreint la dynamique donc la spacialisation aussi ?
Ce que je ne comprends vraiment pas (en dehors d'un studio bien sûr):
Pourquoi certaines personnes s'entêtent à améliorer continuellement la capacité dynamique de leur installation (piéce spéciale, lecteur CD, ampli et enceintes avec des specs démesurées et accessoirement hors de prix..) si au final une dynamique de 80dB est le maximum possible pour un CD ???
C'est comme si j'achetais une ferrari pour rouler sur une autoroute en étant limité à 30km/h. C'est cher, classe et confortable mais complètement inadapté..

Je comprends tout à fait le fait d'avoir du matériel haut de gamme qui restitue la musique le plus fidèlement possible, idéalement (pour ma part) sans la colorer. Mais du coup, si c'est pour entendre encore plus les défauts, se sentir plus limité et pester davantage contre les producteurs, ben je croie qu'au final mon équipement très modeste me suffira, au moins c'est adéquate (oui comme Sheila je sais..)
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 15/02/2018, 22h51 #21  
80 dB de dynamique , c'est MONSTRUEUX !

c'est , je le rappelle , pas loin de l'orchestre symphonique.

peu d'installations sont capables d'encaisser.

et ces performances sont déjà dépassées par le SACD ( peu répandu)
ou le téléchargement à 24 bits , qui est en train de s'imposer.
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 16/02/2018, 00h33 #22  
Posté par Theverglades

Bon je reviens sur ce sujet de compression qui me hante...
La compression restreint la dynamique donc la spacialisation aussi ?



La spatialisation est une question de volume, de phase et de filtrage. Cela peut effectivement réduire cet effet de spatialisation en influençant ces paramètre mais c'est le travail du technicien de faire en sorte qu'il y ai quand même un peu en jouant sur les volumes avant compression.

Posté par Theverglades

Ce que je ne comprends vraiment pas (en dehors d'un studio bien sûr):
Pourquoi certaines personnes s'entêtent à améliorer continuellement la capacité dynamique de leur installation (piéce spéciale, lecteur CD, ampli et enceintes avec des specs démesurées et accessoirement hors de prix..) si au final une dynamique de 80dB est le maximum possible pour un CD ???
C'est comme si j'achetais une ferrari pour rouler sur une autoroute en étant limité à 30km/h. C'est cher, classe et confortable mais complètement inadapté..



La "dynamique" maximale pour un CD audio, c'est 96dB (1 bit = doublement de la tension = 6dB). Avec un bruit de fond de 30dB, il faut un volume de 146dB pour exploiter à fond la dynamique.
C'est les niveaux sonore des enceintes "en grappe" prévue pour les concerts.

Sur des sono d'entrée de gamme, on peut déjà être content si l'on a 100dB avec une qualité correcte ...

Posté par Theverglades

Je comprends tout à fait le fait d'avoir du matériel haut de gamme qui restitue la musique le plus fidèlement possible, idéalement (pour ma part) sans la colorer. Mais du coup, si c'est pour entendre encore plus les défauts, se sentir plus limité et pester davantage contre les producteurs, ben je croie qu'au final mon équipement très modeste me suffira, au moins c'est adéquate (oui comme Sheila je sais..)



Mais ces "défauts" sont aussi ce qui donne cette sensation de réalisme, un peu comme si tu allais voir de vrais musiciens.

Tu n'aura jamais la sensation d'impact d'une grosse caisse de batterie avec de petite enceinte ou la sensation de vibration que procure un orgue.

Pour cela il faut du volume sonore et des enceintes capable d'avoir une bonne attaque donc adieu les bass-reflex, les caissons "passe-bande" et les enceintes de taille microscopique.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
Thyratron
Thyratron ★★★★★☆☆ 16/02/2018, 08h54 #23  
Posté par Theverglades

Bonsoir,

Mais du coup, si c'est pour entendre encore plus les défauts, se sentir plus limité et pester davantage contre les producteurs, ben je croie qu'au final mon équipement très modeste me suffira, au moins c'est adéquate (oui comme Sheila je sais..)


Quoi que disent les pros, l'oreille absolue n'existe pas.
La seule manière d'apprécier un maillon de la chaîne de reproduction serait de comparer le résultat avec l'original...ce qui est impossible.
L'élément le plus sensible dans la modification de l'original restent les HPs dont le résultat varie avec leurs qualités et la pièce dans laquelle ils sont installés. Un petit studio de 12m² et une cathédrale ne donnent pas la même chose (réverbérations, couplage acoustique, puissance nécessaire etc.).
Les vendeurs ont bien compris le truc, au moyen d'un langage adapté, ils décrivent tout système comme capable de restituer l'absolue que seule une mesure est capable de préciser.
Theverglades
Theverglades ★★☆☆☆☆☆ 16/02/2018, 09h59 #24  
Bonjour et merci beaucoup les gars pour vos réponses.
Tout n'est pas évident à saisir, mais je trouve ça super intéressant.
J'aimerais bien approfondir le sujet afin de comprendre davantage toutes ces notions, avez vous quelques ressources à me conseiller (bouquin, site web, chaine youtube etc..) ? Parce que bon sur ce genre de sujet on trouve vraiment tout et n'importe quoi et moi en bon débutant que je ne sais pas qui croire..
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 16/02/2018, 10h30 #25  
hello ,

commence par un bon rappel mathématique , les notations exponentielles et log base 10

c'est incontournable pour des bases saines

un livre de maths du lycée suffit
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 16/02/2018, 19h49 #26  
Posté par Thyratron

L'élément le plus sensible dans la modification de l'original restent les HPs



J'aurais dit les transducteurs en général (haut-parleurs mais aussi microphones).

Les microphones aussi produisent des colorations, des déphasages et ont des limites en pression sonore, sensibilité et bande passante.

C'est d'ailleurs que l'on utilise différent type de microphones selon les instruments.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
dspix
dspix ★★★★★★★ 19/02/2018, 13h37 #27  
Salut,

Il suffit aussi de comparer le matériel hifi que l'on trouvait il y'a 20 ou 30ans dans les magasins électroménager et ce qu'on trouve aujourd'hui.

Les imposantes enceintes stéréo avec des boomer de 20 a 30cm ont laissé peu a peu la place aux enceintes bibliothèque et colonnes avec des volumes plus faibles, pour ne parler que de la hifi. Les mini et micro chaînes sont devenus plus en vogue du fait de leur compacité. La faiblesse des enceintes a été compenser par des fonctions bass boost et autre traitement DSP pour faire croire à du gros son avec de petite enceintes.

Aujourd'hui la mode est à l'enceinte colonne unique avec lecteur CD tuner et BT intégré, ou encore à la petite enceinte BT accouplé à son smartphone qui annulent quasiment l'effet stéréo...

Perso, j'ai une petite JBL nomade, et franchement le son reste bluffant par rapport à la taille de l'enceinte... pratique dans la salle de bains ou en déplacement... Mais ce n'est pas comparable a une chaîne hifi avec des enceintes hifi.

Ma JBL fait 2x10W, et si a fond le volume est tout de même conséquent, la même puissance envoyée dans les enceintes hifi fait vibrer les vitres.

Et voila le 2eme problème : tous le monde n'habite pas dans un logement super isolé acoustiquement. Les enregistrements à fortes dynamique demandent d’être écouté à volume important afin de pouvoir entendre les passages faibles.

Compresser la musique permet donc de pouvoir réduire le volume d'écoute.


En ce qui concerne la fin du CD, ce n'est pas une nouvelle. Même si le MP3 320 est un peu moins bons qu'un CD, il faut avoir une installation hifi haut de gamme (avec pièce d'écoute isolé dédiée, pas avec les mômes qui braillent à coté, ou la rue passante avec le bruit de circulation) pour entendre la différence. Sur mini chaîne, enceinte BT etc, aucune différence ne peut être perçue. Mais bon, même si l'offre est faible, le FLAC commence à se démocratiser, et pour le coup, on à la même qualité qu'un CD.

Et sans parler de streaming (le d'jeunes avec leur smartphone sur youtube), un smartphone avec 32Go ou une clef usb permet de stocker plus de 150 albums de 74minutes en MP3 320.
On a donc toute sa médiathèque partout avec soi... Pour stocker la même chose en CD, il faut une voir 2 tours à CD... Bref, les modes et les goûts changent, il faut vivre avec son temps.
__________________
A+
Damien
Répondre